top of page

Les dangers du "Juicing"

Se nourrir exclusivement de fruits et de légumes sous forme de jus sans pulpe pendant plusieurs jours, c’est ce qu’on appelle le juicing. Aux Etats-Unis, les bars à jus se multiplient dans les grandes villes pour proposer des green juices pressés à froid, ultra-riches en vitamines et anti-oxydants

En France, les entreprises de jus s’adressent à des citadines aux revenus élevés et emplois du temps chargés. Leurs promesses ? Des jus 100 % naturels pour retrouver vitalité, bien-être et silhouette. Mais ce n’est pas tout. Une cure de jus aurait la capacité de stimuler le métabolisme pour « purifier » le corps de tous ses excès. On parle alors de « cure détox ».


Il faut savoir que le jus et le smoothie sont deux choses différentes. Le smoothie est un mélange obtenu au blender à partir de divers ingrédients (fruits et légumes mais aussi yaourt glacé, noix, graines etc.), tandis que le jus s’obtient en mettant uniquement des fruits et des légumes dans un extracteur ou une centrifugeuse. Une des particularités du jus par rapport au smoothie est qu’il ne contient pas de fibres.



Les fibres, sans valeur énergétique, ne sont ni absorbées ni digérées par l’intestin grêle. Elles n’en sont pas moins essentielles à la digestion. Sans fibres, le transit est beaucoup plus rapide (ce qui appuie l’idée de « purification » des cures de jus). Sans fibres, l’assimilation des nutriments, glucides et lipides notamment, n’est pas étalée au fil de la digestion.

Résultat ? Un pic de glycémie rapide, accompagné de son pic d’insuline et… une faim de loup qui survient peu de temps après la boisson. Inutile de préciser que l’exercice est déconseillé aux diabétiques.

S’il fallait un dernier argument pour se convaincre des bénéfices des fibres, rappelons que des acides gras se forment lorsque les fibres fermentent (sous l’effet des bactéries intestinales). Ces acides gras sont une source importante d’énergie pour les cellules du tube digestif, ce qui assure leur bon fonctionnement et une protection à long terme contre les cancers.

Enfin, il est intéressant de constater que les fibres ont été plébiscitées par les régimes pour leur effet rassasiant pendant des années. Mais à l’heure où certains considèrent le gluten comme nocif pour le système digestif, on peut penser qu’une certaine méfiance s’installe face aux fibres. La nutrition n’échappe pas aux tendances.


Les effets indésirables du juicing

Une diète de 3 jours à raison de 6 jus de fruits et légumes par jours ne remplit pas les besoins journaliers en protéines d’une personne qui pèserait plus de 23 kg.

Ces diètes sont aussi très pauvres en calories. Conséquence ? L’organisme se met en situation de jeûne. Sans l’énergie apportée par le glucose, le cerveau et les muscles se retrouvent démunis. Ils se tournent vers le foie, en quête d’une solution de survie. Celui-ci ne va malheureusement pas piocher dans les réserves de graisse dans un premier temps. Il va chercher l’énergie dont l’organisme a besoin dans les protéines de nos muscles pour maintenir la glycémie à flot. Parallèlement, il va envoyer des corps cétoniques au cerveau et aux muscles en guise d’énergie. Les corps cétoniques proviennent de la dégradation des graisses. Leur accumulation dans le sang est toxique pour le corps. Cette situation survient lorsque le corps manque d'insuline et qu'il doit puiser dans ses réserves de graisse pour obtenir l'énergie que lui fournit habituellement le glucose. C’est l’accumulation de ces corps cétoniques dans le sang (on parle d’état de « cétose ») qui provoquent les maux de tête, les nausées et la mauvaise haleine.

Attention aux « cures détox » qui associent une restriction en énergie et ne respectent pas l’équilibre nutritionnel ; un jeûne extrême peut conduire à des carences en protéines et en vitamines, un déséquilibre électrolytique, une acidose lactique, et même la mort.


Actuellement, il n’existe pas d’étude clinique rigoureuse menée sur les cures détox. Par ailleurs, l’absence de régulation des industriels qui proposent des cures détox est une préoccupation majeure .

Image Pixabay libre de droits

Comentarios


  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page