La cohérence cardiaque

La pratique régulière de la cohérence cardiaque permet de recentrer ses émotions, de réguler ses hormones et d’agir positivement sur le stress. Simple à pratiquer, elle procure un bienfait immédiat.

La cohérence cardiaque consiste à faire six respirations par minutes durant cinq minutes et trois fois par jour, soit inspirer 5 secondes puis expirer 5 secondes et cela 6 fois de suite.


A quels moments de la journée ?

Les trois séances quotidiennes de cohérence cardiaque se répartissent ainsi.

  • La première a lieu le matin, c’est la plus importante. Elle est à pratiquer le plus tôt possible après le lever car à ce moment de la journée, la sécrétion de cortisol, l’hormone du stress, est la plus importante. L’exercice de cohérence cardiaque va la faire diminuer si elle est élevée, ce qui est le cas chez les personnes stressées.

  • La deuxième séance est à prévoir avant l’heure du déjeuner, soit environ 4 heures après la première. Elle permet de se recentrer et d’atténuer les événements survenus dans la matinée, et prépare à une bonne digestion; elle limite le risque de somnolence d’après repas et assure une bonne clarté mentale pour travailler tout l’après-midi.

  • On prévoit la troisième séance en fin d’après-midi, quand le rythme de vie va changer, notamment avec la fin de journée de travail et le retour à la maison. Elle assurera une soirée détendue, et une meilleure nuit.


Bien s’installer avant de pratiquer

  • On choisit un endroit calme, confortable où personne ne viendra nous déranger pendant la séance. Pour ritualiser la pratique de la cohérence cardiaque, on peut choisir toujours le même endroit, dans la mesure du possible.

  • On se met en position assise ou, éventuellement, debout, mais pas couchée.

  • On s’installe le dos bien droit, avec juste le bas du dos appuyé sur le dossier. On étire le plus possible sa colonne vertébrale, et on pose ses pieds au sol et ses mains sur les cuisses. On évite de croiser les jambes pour ne pas comprimer l’abdomen.

  • Avant de démarrer l’exercice de cohérence cardiaque, on vide ses poumons et son ventre. Et on peut alors commencer. On inspire par le ventre en le gonflant et on expire doucement par la bouche en dégonflant le ventre.

Respirer en cohérence cardiaque procure immédiatement un effet apaisant, un sentiment de calme, de sérénité, de bien-être. Mais ces bienfaits sont fugaces, ils durent entre 3 et 6 heures après la fin de l’exercice, et en moyenne 4 heures. Pour en profiter à long terme, une seule solution : pratiquer la cohérence cardiaque trois fois par jour et tous les jours !

Je vous recommande une appli sur téléphone qui est à la fois simple et gratuite : RespiRelax


Posts à l'affiche