QUELLES HUILES ESSENTIELLES POUR MIEUX DIGÉRER (1)

Maux d'estomac, spasmes, ballonnements... L'aromathérapie propose une alternative aux médicaments allopathiques en cas de troubles digestifs. Attention tout de même : loin d'être anodines, les huiles essentielles doivent être maniées avec beaucoup de précautions.

Les ballonnements et l'aérophagie

Le cumin des prés, ou Cumimum cymimum

Très efficace dans les problèmes d'aérophagies, les flatulences et les ballonnements. Il est dermocaustique, c'est-à-dire qu'il peut léser la peau et doit donc être utilisé avec précaution.

La posologie : 1 goutte bien mélangée à du miel au cours des trois repas de la journée. Il peut être associé à une goutte de menthe poivrée (Mentha piperita) et à une goutte de lavande (Lavandula officinalis) qui aidera à lutter contre la nervosité, souvent à l'origine de ces désagréments.

Les spasmes

Le basilic (Ocimum basilicum) et le citron (Citrus limomum).

On peut ajouter en complément la lavande (Lavandula officinalis), car souvent, ces douleurs sont liées au stress ou à l'anxiété.

Posologie : une goutte de chaque dans une cuillère de miel à prendre matin et soir pendant les repas.

Attention cependant à ne pas s'exposer au soleil si vous utilisez l'HE de citron car elle est photo-sensibilisante.

On peut compléter avec des massages de la zone douloureuse à l'aide d'1 ou 2 gouttes maximum de giroflier (Eugenia caryophylatta) mélangées à une coupelle d'huile végétale.

Les maux d'estomac et le reflux

L'huile essentielle de giroflier (Eugenia caryophylatta).

Elle apaise les douleurs, est antibactérienne et répare la muqueuse. Elle est très puissante et s'utilise en massage local (jamais par voie orale sans avis médical) : diluez 2 gouttes maximum dans une coupelle d'huile végétale et masser la zone de l'estomac une à deux fois par jour. Consultez si les douleurs persistent plus de 2 jours.

Les nausées et les vomissements

Le Basilic (Ocimum basilicum), la menthe poivrée (Mentha peperita) et le citron (Citrus limomum).

Elles seront prises à raison de 2 gouttes bien mélangées à du miel, sur un sucre ou dans de l'huile d'olive, trois fois par jour au moment des repas.

Attention : ces huiles peuvent être dermocaustiques si elles sont utilisées pures. De plus, le citron peut être photo-sensibilisant, il faut donc éviter de s'exposer au soleil pendant le traitement. Celui-ci ne doit pas dépasser deux ou trois jours : si les symptômes subsistent, il faut impérativement consulter.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Catégories
Post similaires
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Diane Shiatsu - 10 rue du Cdt Pilot 92200 Neuilly sur Seine - diane-shiatsu@orange.fr

  • b-facebook